Le Fitz Roy : Collaborations Locales - Le Fitz Roy

  • Génépi
  • Petit Déjeuner Le Fitz Roy

Ancrage local

Par sa situation au rond-point des pistes, le Fitz Roy vit au rythme de la station. Réputé pour la qualité de son service et de sa table, il entretient des liens privilégiés avec les acteurs locaux. Séjourner au Fitz Roy est aussi l’occasion de découvrir l’âme de la station et de la région. Des hommes et des femmes ancrés dans leur territoire, fiers de leur savoir-faire et de leur histoire Une invitation à sortir des sentiers battus pour profiter de la station autrement ; une invitation au voyage, la signature de tout un groupe : Les Hôtels d’en Haut.

Les Caves d’Affinage de Savoie

Au cœur des montagnes de Savoie, à Rognaix, des dizaines de mètres de galeries souterraines reconverties en caves d’affinage servent de refuge à plus de 80 variétés de fromages des pays de Savoie (Bauges, Tarentaise, Val d’Arly). A 65 mètres à l’intérieur d’une falaise, Beaufort et Tommes s’épanouissent quelques jours ou de longs mois à 13°C  dans les conditions d’affinage idéales et naturelles. Dans ces galeries au taux d’hydrométrie de 95%, les fromages vieillissent à leur rythme et à celui des saisons. L’artisan affineur, l’un des derniers du territoire AOP Beaufort, travaille avec une quarantaine de producteurs locaux, pour livrer à l’hôtel ses plus beaux trésors, l’âme de toute une région, sublimée par le travail délicat et rigoureux des hommes.   

ABCO, menuisier sur-mesure

Le bois, matériau identitaire et précieux, sert d’écrin aux projets de rénovation menés par les Hôtels d’en Haut. Nicolas, menuisier-chef d’entreprise, à la tête de son équipe de 6 personnes, a déjà participé à 4 chantiers pour le groupe. « Nous pouvons tout faire, et sans doute d’ailleurs ce qui se voit le moins. Lorsque vous entrez dans une chambre, nous sommes intervenus partout, pour les portes, les étagères, les placards et plein d’autres choses encore, mais vous ne verrez rien. C’est le signe que notre travail est bien fait ! » Artisan de l’invisible, amoureux du bois, ABCO est une petite entreprise locale qui travaille de manière traditionnelle : « Pour Les Hôtels d’en Haut, nous travaillons dans les règles de l’art, mais ce qui nous intéresse, c’est que sur chaque chantier, nous sommes à nouveau challengés, invités à innover, à explorer de nouveaux matériaux. C’est le cas par exemple aux Roches Rouges où nous allons travailler le cannage ou encore la toile de jute. C’est cette diversité qui nous porte toujours plus loin et c’est ce que nous aimons.»

First Exclusive Transfer, par Stéphane Meyniel

« C’est en voyageant dans d’autres pays que Stéphane Meyniel a eu l’idée de créer First Exclusive Transfer, un service de chauffeur privé international et haut de gamme. « Ce que j’aime c’est apporter un service sur-mesure à mes clients. », confie Stéphane dont la clientèle est à 90% étrangère. First Exclusive Transfer connaît les habitudes de ses clients qu’il peut prendre en charge durant toute la semaine ou ponctuellement pour des transferts sur de longues distances. « Je les emmène à Genève ou à Lyon, parfois dans d’autres stations… J’aime prendre soin d’eux ; nous partageons de longs trajets et cela crée au fil des années, une sorte d’amitié. Ils nous font confiance d’une saison sur l’autre et parfois même pour des missions spéciales comme aller chercher des clés ou des chaussures de ski sur-mesure oubliées dans un hôtel à Paris ! ». Un sens du service perfectionniste qui réussit pleinement à cette petite entreprise de 9 voitures, minibus, 4X4 ou encore limousine… qui peut satisfaire les clients, même les plus exigeants. 

Prosneige, made in Val Thorens 

Prosneige est né à Val Thorens en 1996. Ecoles de ski et magasins de sport, l’enseigne représente avant tout une équipe, menée par Claire Jurine-Gastaud depuis un peu plus de 10 ans. L’ex-snowboardeuse de haut niveau dirige 75 moniteurs multilangues, 20 ski men, 15 techniciens et 5 spécialistes du bootfitting, dont les clients ne peuvent plus se passer. Faire du ski quelque soit son niveau, faire du ski accompagné, conseillé, c’est la promesse de la team Prosneige aussi bien dans les ski-shops que dans ses écoles, où les petits à partir de 3 ans bénéficient d’une pédagogie sur-mesure. Le rendez-vous se fait au chalet Les Planches chaque matin, les cours collectifs regroupent entre 6 et 10 élèves maximum et les activités sont variées et pour certaines féériques : construction d’igloo à la tombée de la nuit, soirées en altitude, descentes nocturnes, « samedis libres » (ils gardent les enfants…), parapente, vols en hélicoptère… Prosneige est plébiscité par les parents depuis plus de 20 ans; après les Menuires, ils viennent d’ailleurs de s’installer à Méribel. 

 

 

 

 

Sulivan Cornu,  montagnard, mais pas que…  

« Je suis né là-haut » confie Sulivan qui vit au rythme des saisons dans ces montagnes qui l’ont vu naître. L’hiver, il escalade les pylônes pour entretenir et vérifier l’état de marche des télésièges, téléphériques et téléskis de sa station. Il connaît Val Thorens par cœur et ne peut se passer, l’hiver, d’y entreprendre de longues randonnées solitaires. Mais le gars de la montagne sait en descendre sept mois de l’année pour devenir chef de chantier chez BTTP, l’entreprise qui a supervisé la restructuration de trois des hôtels du groupe : Le Val Thorens, Le Fitz Roy et l'Hôtel des 3 Vallées. « Travailler pour les Hôtels d’en Haut est une grande chance. Ce sont des hôtels magnifiques. Et même si notre travail est invisible, quand les premiers clients arrivent, nous sommes toujours très fiers de ce qui a été accompli. Cette année, nous suivons les Hôtels d’en Haut sur les bords de la Méditerranée, pour la rénovation des Roches Rouges à Saint-Raphaël. Une autre aventure, loin de la montagne, mais dans un site naturel tout aussi exceptionnel.» 

Taxi Hudry, la fratrie  

Maxime et Thierry Hudry sont chauffeurs de taxi. Fils de la vallée, ils accompagnent les clients du Fitz Roy et du Val Thorens pour les transferts classiques et les trajets du quotidien : « Ce que j’aime, confie Maxime, c’est faire découvrir aux voyageurs les petits secrets de ce pays que je connais bien. » Avec leur flotte de 5 véhicules, ils transportent jusqu’à 8 personnes par voiture. Totalement disponibles pour leurs clients de novembre à mai, ils savent profiter, les autres mois de l’année des « paysages exceptionnels » de ce domaine skiable qui abrite « la meilleure glisse du monde ». 

Ice Driving Academy 

Il porte le nom du quadruple champion du monde de F1, Alain Prost et accueille chaque année le Trophée Andros. Le circuit de l’Ice Driving Academy est géré par des professionnels de sports mécaniques. A 2200 mètres d’altitude, d’une longueur de 760m et d’une largeur de 12m, c’est un circuit homologué pour l’apprentissage de la conduite sur glace. Son tracé technique mais accessible à tous en fait le rendez-vous de tous les passionnés de glisse ou de ceux qui veulent se perfectionner. Certains y viennent prendre des cours avec leur propre voiture, d’autres y organisent des challenges sur glace par équipe, tous y font du kart. L’Ice Driving Academy c’est une ambiance, une équipe et beaucoup de sensations du 15 décembre au 15 avril dans un environnement sportif, professionnel et toujours amical. 

Léon Rey: tous les fromages

Léon Rey est une maison familiale qui fournit aux Hôtels d’en Haut ses fromages, mais aussi sa crème fraîche et ses produits laitiers. Sélectionnés chez des petits producteurs et des producteurs de Savoie et de Haute Savoie, tous ces produits sont des produits dits « du terroir », c’est-à-dire qu’ils sont issus d’une production locale qui respecte les gestes, les recettes, les savoir-faire qui ont fait leur réputation. Les fromages sont pour certains, affinés dans leurs propres caves. Tomes, tome d’alpage de megève, reblochons, beaufort, comté, mont d’or… tous ces noms qui, associés à de belles pommes de terres chaudes ou à quelques lardons, font se régaler le monde entier.

Thierry et Amélie, l’équipe anti-chocs 

Thierry Lauvernet est praticien de santé et « l’ostéo » de Val Tho. Il reçoit à son cabinet et travaille en duo avec Amélie Pillot qui se déplace pour soigner les clients des Hôtels d’en Haut sur place en cas de bobos. « La traumatologie du sport est notre métier. Nous soignons les entorses du genou, les dos coincés, les chutes bizarres… » 25 000 lits à Val Thorens en pleine saison… et une vision panoramique du sujet « récupération » car Thierry est aussi en charge de 15 spas en France dont ceux du groupe. « Je gère les spas des Hôtels d’en Haut en respectant leurs spécificités et en tirant le meilleur de chaque lieu. » Massages, soins, détente, récupération, Thierry est indispensable à des vacances à la montagne réussies. Que l’on ait besoin de lui ou pas, ce que l’on veut c’est savoir qu’il est là et que l’on peut compter sur lui !